top of page
  • Photo du rédacteur

VRAI OU FAUX?


La vérité absolue n’existe pas. Ou peut-être existe-t-elle.


Là j’ai votre attention non ?


Alors c’est oui ou c’est non ? C’est blanc ou c’est noir ? Vous avez peut-être entendu des politiciens ou des chefs de nation dire : vous êtes avec nous ou contre nous.


Ou alors vous avez lu des affirmations parfois nébuleuses affichées sur les réseaux sociaux du genre: le monde est injuste. Certains commentaires affirment avec véhémence qu’elles sont vraies, et d’autres qu’elles sont fausses. Et parfois ça tourne au vinaigre. Et si la vérité était : ni vraie ni fausse. Ou encore mieux : vraie et fausse.



Toute vérité est relative. Elle dépend du filtre à travers lequel on l’observe. Ou autrement dit : à quel niveau de conscience pose-t-on la question ?


S’il est vrai (admettons le si vous le voulez-bien) que je crée ma réalité par mes pensées, émotions, et par extension bien sûr, mes paroles et mes actions, alors tout ce dont je fais l’expérience a été créé par moi.


Consciemment ou inconsciemment. Donc je ne suis la victime de rien puisque j’ai tout créé ! Vous me suivez ?


Mais admettons que je sois dans ma voiture arrêté au feu rouge et qu’une auto me rentre dedans parce que le chauffeur était bourré. Là quand même on ne peut pas nier que je sois la victime de ce chauffard non ? Tout est de sa faute!


La réponse c’est oui et non. Sur le plan purement matériel oui bien sûr, puisque j’étais arrêté au feu rouge. Et un tribunal indépendant et informé des faits me donnera raison.


Mais en me connectant à une réalité plus élevée qui tienne compte du monde énergétique, alors non, l’accident, le chauffard, les dommages à ma voiture, ont été magnétisés par moi. Attention, je ne dis pas que le chauffard n’est pas responsable, je dis que rien n’arrive jamais par hasard. Alors mieux vaut rester focalisé sur moi que sur lui.


Donc si je change mon énergie, je change ma vie. Si je modifie ma perception de la réalité et que je tienne désormais compte plus souvent d'une réalité plus grande , alors la qualité de ma vie va changer c’est ça ? Oui. Si j’y crois. Mais si je refuse cela, alors ma réalité restera celle d’une victime. Et elle sera également valable.


Au niveau de création le plus élevé nous sommes tous UN. Le Grand UN, le Grand TOUT! Mais beaucoup diront non. Et en focalisant uniquement sur le monde physique, sur les perceptions sensorielles alors on dira, non ! Tu es toi et je suis moi. Et c’est vrai aussi.


Descendons d’un cran. (admettons-le pour l’instant).


Si j'affirmais que nous sommes tous connectés les uns aux autres par un champ énergétique hyper-complexe. Toute action, pensée, intention, parole, influencera tout et chaque personne où qu’elle soit. Vrai ou faux ?


Vrai si je suis conscient de l’énergie, faux si je focalise uniquement sur le matériel. Tu es toi et je suis moi, et entre nous il y a le vide. Cela aussi est vrai à un certain niveau. Si je regarde l’espace qui visiblement nous sépare et bien il est invisible. Et pour certains l’invisible n’est pas réel. Ca se comprends. Ca se respecte.


Lorsque j’accompagne mes clients à gérer le stress de leur vie, je suis à l’écoute du niveau de réalité qu’ils sont prêts à entendre, et j’adapte du mieux que je peux ma guidance en fonction.


Car on n’est pas obligés de croire dans le champ quantique et les infinies possibilités qu’il recèle pour libérer efficacement des blocages émotionnels et transformer son expérience professionnelle ou personnelle. Ca peut aider, sauf quand ça n’aide pas.


Georges Homsi

Coach accompagnateur en gestion du stress, libérations de traumas, et transformation

7 vues0 commentaire

Comments


bottom of page