top of page

Les blessures de l'âme


Lorsque l’on parle de blessures de l’âme, on pense en termes de réflexion à des choses que l’on ne se sait pas forcément maîtriser, bien au contraire, elles représentent des actes bien identifiables dans notre vie au quotidien.


Lorsque l’on est blessé par le rejet, l’abandon, l’humiliation, la trahison ou même l’injustice, il est difficile de se guérir seul, sans aide externe, car sans se connaitre soi-même la guérison est quasi impossible.


Mais avant de démarrer ma réflexion personnelle, il faut savoir ce que sont ces blessures et d’où elles nous viennent !


Ces blessures de l’âme que je viens de vous citer en préambule vous sont peut-être inconnues, mais elles sont présentes dans chacun de nous : le rejet, l’abandon, l’humiliation, la trahison et l’injustice. Ces croyances limitantes vous sont dictées par votre égo et vous devez impérativement diminuer leur impact pour mener une vie plus épanouie. Quand je dis « dicté par votre égo », c’est ce que vous ressentez, mais en réalité elles nous sont, la plupart du temps transmises par nos parents durant l’enfance et sont depuis lors gravées dans notre subconscient. De plus, elles vont conditionner notre comportement, nos pensées, nos émotions et nos rapports à autrui.


À partir de ces blessures, réfléchissez sur votre propre existence et sur celui de vos parents ! Il y a forcément des similitudes d’actes qui leur sont arrivées et qui vous arrivent à vous : parce qu’ils vous les ont transmises.


Nous souffrons tous d’au moins 3 blessures intérieures avec une qui est plus prédominante que les autres. Et ces blessures sont fortement liées à nos émotions et sont généralement dictées par notre égo. Mais j’appellerai cela "l’égo transgénérationnel" ou "l’héritage égotique transgénérationnel de nos parents". Ainsi tout ce qui nous affecte mentalement, comme le stress, l’anxiété, la peur. Tout ce qui nous affecte émotionnellement, comme la colère, la tristesse, la culpabilité. Et tout ce qui nous affecte physiquement, comme les accidents, malaises ou maladies, ne sont que des conséquences de nos blessures de l’âme et par conséquent issue de notre héritage transgénérationnel.


JE N’Y CROYAIS PAS !


C’est en parlant avec le Dr Ilyes Baghli que tout s'est éclairé et j’ai véritablement compris l’origine de mes blessures en comparant mon existant avec celui de mon grand-père. J’ai du sauté une génération pour voir ces similitudes. Et oui, je les ai trouvées en partie. Elles sont bien là et ancrées dans mon subconscient. Elles sont au nombre de 3 : Le rejet, l’injustice et la trahison.


La plupart de ces blessures nous sont donc transmises lors de notre conception par nos parents qui l’ont, eux aussi, reçu de leurs parents etc.

Alors comment essayer de guérir de ces blessures, comment arriver à les surmonter et à avancer…


Comme je vous l’ai dit, il faut dans un premier temps se connaitre, connaitre ses limites, connaitre son moi intérieur, ce n’est pas facile car cet exercice demande du temps et parfois de l’aide de spécialistes.


Vous devez prendre conscience de cette ou ses blessures qui vous affectent, savoir pourquoi et à cause de qui elles sont là.


Ensuite, pardonnez ce qui fait défaut et pardonnez-vous. Pardonnez aussi aux autres pour vous avoir causé ces blessures. Enfin, il vous faut avancer et arrêter de fuir les situations dans lesquelles vous vous sentez mal. Faites face à la peur de ces blessures, oser prendre votre propre place, affirmez-vous et ayez confiance en vous. La confiance en soi est l’arme la plus puissante pour combattre ses peurs et ses démons.


Alors mes Zamis faites ce travaille d’introspection pour vous connaître, pour avancer et faire de votre univers un monde meilleur.



31 vues0 commentaire

Comments


bottom of page